Comment allier votre SEO avec Google Adwords ?

Tables des matières

Avant d’entamer les explications, il faut d’abord comprendre comment fonctionne des moteurs de recherche et pourquoi ces deux éléments sont-ils liés.

Comment fonctionne le moteur de recherche Google ?

Bien que nous ne réfléchissions pas souvent au fonctionnement de Google – ou que nous ne nous en préoccupions pas – il est très important pour toute personne qui utilise AdSense, AdWords ou le marketing de recherche naturelle pour son entreprise de comprendre les principes de base qui régissent le moteur de recherche Google.

Search Engine

Google se compose de trois parties principales : Googlebot, l’indexeur et le processeur de requêtes. Chacune de ces trois parties est cruciale pour les entreprises en ligne, croyez-le ou non. Examinons chacun de ces éléments de Google pour voir comment ils fonctionnent.

Googlebot est l’araignée du moteur de recherche qui vient sur votre site web et « araignée » vos pages. Il ne s’agit pas d’une véritable araignée.

Il fonctionne plutôt comme un navigateur web en appelant un serveur, en demandant des pages et en les téléchargeant, comme vous le faites lorsque vous ouvrez votre navigateur web, que vous saisissez une adresse électronique et que la page se charge.

Cependant, Googlebot est géré par de nombreux ordinateurs et exécute cette tâche bien plus rapidement qu’un utilisateur ne pourrait le faire sur son ordinateur à la maison ou au travail. Googlebot ne sait pas non plus qu’un site web existe tant qu’une URL n’a pas été saisie dans son formulaire d’ajout d’URL ou tant qu’il n’a pas trouvé un lien vers ce site sur une autre page web.

Lorsque Googlebot visite une page, il prend tous les liens de cette page, les met dans une file d’attente pour le crawling, et répète ce processus encore et encore. Une fois que Googlebot a trouvé un lien et téléchargé la page, il transmet cette page à l’indexeur.

L’indexeur stocke les pages dans la base de données d’index de Google. L’indexeur trie ensuite toutes les pages de sa base de données, par ordre alphabétique, en examinant tous les mots clés des pages. L’indexeur ne prête aucune attention à ce que Google appelle stop des mots tels que « est », « sur », « pourquoi », « comment », etc. Il ne s’intéresse qu’aux mots de type mot-clé plus importants.

L’indexeur, après avoir indexé les pages, attend que le processeur de requêtes Google lui demande une liste de documents. Un mot-clé est donné au processeur de requêtes, qui à son tour demande à l’indexeur une liste des sites web qui contiennent ce mot-clé.

L’indexeur fournit alors au processeur de requêtes une liste de documents, et le processeur de requêtes la présente à l’utilisateur qui a demandé le mot-clé.

Comme vous pouvez le voir, chaque élément est important pour les autres. Tout commence par le fait que le Googlebot trouve le lien de votre page web sur une autre page, ou par le fait que vous alliez sur Google et utilisiez le formulaire d’ajout pour lister votre site web.

Choisir vos mots-clés pour les moteurs de recherche

Le choix des mots clés à cibler pour le moteur de recherche n’est pas très difficile, mais il nécessite un certain niveau de recherche. En fait, de nombreuses personnes passent des heures par jour ou par semaine à la recherche des mots-clés parfaits. Mais cela ne doit pas forcément prendre autant de temps.

Hexagon

L’idée derrière le choix des mots clés à cibler pour les moteurs de recherche est de trouver des mots clés qui ont beaucoup de gens qui les recherchent. Par exemple, si vous avez un site web consacré à la perte de poids et que vous trouvez que le mot « perte de poids » fait l’objet de nombreuses recherches chaque mois, vous pourriez penser que le mot « perte de poids » est un bon mot-clé.

L’idée derrière le choix des mots clés à cibler pour les moteurs de recherche est de trouver des mots clés qui ont beaucoup de gens qui les recherchent. Par exemple, si vous avez un site web consacré à la perte de poids et que vous trouvez que le mot « perte de poids » fait l’objet de nombreuses recherches chaque mois, vous pourriez penser que le mot « perte de poids » est un bon mot-clé.

La réponse à cette question serait à la fois oui et non. Vous voyez, oui, il y a beaucoup de gens qui cherchent ce mot-clé – mais comme il y a beaucoup de concurrents sur ce marché, ce n’est peut-être pas le bon mot-clé pour vous. Vous voulez réduire ce mot-clé autant que possible.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un outil tel que l’outil de sélection de mots-clés tels que 1.fr, Google Trends ou Ubersuggest et mettez le mot clé « perte de poids ». Comme vous pouvez le constater avec ce mot-clé, perte de poids, il y a près d’un demi-million de recherches chaque mois.

Il est évident que ce mot-clé est très populaire. Mais regardez plus loin dans cette liste. Vous verrez que la pilule amaigrissante, le régime amaigrissant et le programme de perte de poids font également l’objet d’un nombre assez élevé de recherches chaque mois.

En ciblant ces mots clés plus précis, même s’ils obtiennent un nombre de recherches plus faible, vous constaterez que vous avez moins de concurrence dans les moteurs de recherche, et aussi que vous faites plus de ventes en ciblant un groupe spécifique de personnes – comme celles qui recherchent des programmes de perte de poids. Vous pourriez cibler encore plus en nommant un programme spécifique dans vos mots clés, comme les programmes de perte de poids Atkins.

Ainsi, lorsque vous sélectionnez des mots-clés, choisissez un mot-clé qui représente une niche dans laquelle beaucoup de personnes effectuent des recherches, puis réduisez-le le plus précisément possible en voyant quelles phrases de mots-clés sont recherchées dans cette niche.

Comment faire indexer vos sites web par Google

 Pour réussir, vous devez faire indexer votre site web par Google. Vous avez probablement déjà entendu cela à maintes reprises. Vous avez peut-être même entendu des gens dire à quel point c’est difficile, et combien cela demande de travail. Mais ce n’est pas nécessairement vrai, si vous savez quoi faire.

Tout d’abord, une fois que votre site web est prêt, vous devez aller le répertorier pour l’indexer vous-même, au lieu d’attendre que Googlebot vous trouve. De plus, vous devez ajouter chaque page de votre site web dans le formulaire d’ajout d’URL pour Google, qui se trouve à l’adresse suivante : http://www.google.com/addurl .

Mais avant cela, votre site web doit être prêt. Assurez-vous que votre contenu a ciblé les mots clés qui vous serviront le mieux, à vous et à votre visiteur potentiel, dans le moteur de recherche. Vous devez utiliser vos mots clés entre 2 et 6 % dans le contenu de chaque page.

Utilisez différentes techniques d’optimisation pour les moteurs de recherche. En plus de vous assurer que vos mots clés sont utilisés dans le contenu réel de vos pages, vous devez les utiliser dans le titre de la page, dans les balises « alt » pour les graphiques et les liens, dans le texte d’ancrage pour les liens, et dans vos balises Méta.

Vous devez également vous assurer que vous disposez d’un code HTML propre, que toutes vos pages sont liées entre elles et que vous n’utilisez pas de techniques de référencement « black hat ». Bien que cette méthode pour que Google indexe vos pages fonctionne, elle peut être très lente. Le Googlebot a évidemment beaucoup de travail à faire chaque jour, et il faut juste du temps pour que tout soit fait. Mais il existe un moyen plus rapide de se faire référencer dans Google. Utilisez Google AdWords.

Avec Google AdWords, vous pouvez créer un compte gratuitement. Notez cependant que l’utilisation de Google AdWords coûte effectivement de l’argent. Vous sélectionnez vos mots clés, créez votre annonce, fixez un budget et activez la campagne. Vous devez également fixer le montant que vous êtes prêt à payer, par clic, pour chaque mot-clé.

Google commence alors à afficher votre annonce dans les résultats de recherche lorsque vos mots clés sont recherchés – vous voyez les annonces Google sur le côté droit de la page dans les résultats de recherche. C’est là que votre annonce apparaîtra.

Comment améliorer votre classement dans les moteurs de recherche

Ce classement toujours insaisissable dans les moteurs de recherche. Tous les propriétaires de sites web le souhaitent, mais peu, évidemment, sont capables d’y parvenir.

Seo

La première chose que vous devez savoir sur le classement des moteurs de recherche est qu’il ne peut y avoir que dix sites web dans les dix premiers résultats de recherche pour chaque mot clé. C’est dix parmi des millions ! Mais cela ne devrait pas vous empêcher d’essayer d’obtenir cette liste de dix premiers sites ! L’astuce consiste à réduire le champ de jeu en premier lieu.

Pour ce faire, vous devez utiliser des mots-clés très précis. Au lieu de cibler un mot-clé populaire, tel que « écriture », vous pouvez choisir un sujet plus ciblé, tel que « écriture créative » ou « demande de subvention ». En choisissant un mot-clé plus ciblé, vous réduisez considérablement la concurrence pour les dix premières places, ce qui augmente vos chances de figurer dans les dix premiers résultats pour ces mots-clés très ciblés.

Ensuite, vous utilisez des techniques d’optimisation pour les moteurs de recherche sur les pages. Assurez-vous que votre code HTML est propre. Utilisez les méta-tags. Utilisez vos mots clés dans les balises « alt » pour les liens et les graphiques. Utilisez vos mots clés dans le texte d’ancrage utilisé pour les liens. Utilisez vos mots-clés en caractères gras, H1 ou H2, et bien sûr, utilisez vos mots clés environ 2 à 6 % du temps dans le contenu de votre page.

Vous devez également vous assurer que vous mettez constamment à jour votre site et que vous ajoutez du contenu – les moteurs de recherche comme celui-ci. Mais tout cela ne suffit pas encore. La prochaine chose que vous devez faire est de travailler sur l’optimisation de votre site hors page. Vous avez besoin de liens entrants, à sens unique. Ce sont des liens que vous n’avez pas besoin de réciproquer.

Vous obtenez ces liens en visitant des blogs populaires, en laissant des commentaires sur ces blogs qui sont pertinents pour l’article, et en incluant le lien de votre site web dans votre signature.

Vous pouvez également avoir un blog qui n’est pas sur votre domaine. Bloguez souvent, et lorsque vous publiez sur votre blog, envoyez-lui un ping, en utilisant un service tel que www.pingomatic.com puis balisez-le, en utilisant un site de bookmarking social tel que www.onlywire.com .

La progression dans les moteurs de recherche prend du temps, et ce temps dépend de ce que vous faites pour y arriver, et de la fréquence à laquelle vous le faites ! Encore une fois, faites l’optimisation sur la page, puis commencez à vous concentrer sur l’optimisation hors page, qui est tout aussi importante !

Comment protéger votre classement et rester au sommet ?

Arriver en tête du classement des moteurs de recherche est une chose – rester en tête est un tout nouveau jeu de balle ! Il faut beaucoup de temps et d’efforts pour obtenir un bon classement dans les moteurs de recherche, mais une fois que vous avez réussi, vous devez continuer à faire des efforts pour y rester.

Une grande partie des tâches que vous effectuez pour obtenir un bon classement dans les moteurs de recherche doivent continuer à être effectuées afin de rester en tête des classements. Cela inclut la mise à jour régulière de votre site web, en ce qui concerne l’optimisation des pages, mais pour la plupart, rester en tête du classement dans les moteurs de recherche provient davantage de techniques d’optimisation hors page.

En d’autres termes, vous devez continuer à créer ces liens entrants à sens unique. Vous voulez des liens entrants vers votre site sur des sites web qui reçoivent beaucoup de trafic, et aussi des classements élevés dans les moteurs de recherche, pour les mots clés de ces sites.

À mesure que vous continuez à obtenir votre lien sur de tels sites, les moteurs de recherche considèrent votre site comme un site plus important également.

Il existe de nombreuses façons d’obtenir votre lien entrant à sens unique sur les sites web d’autres personnes. Le meilleur moyen, cependant, est de participer à leurs blogs, de soumettre du contenu au site, si cela est autorisé, et de participer à leurs forums – en incluant votre propre lien de site web dans toutes ces activités. Si vous contactez le propriétaire du site et demandez un lien vers votre site, on vous demandera le plus souvent de rendre le lien.

Pour cette raison, il est préférable de chercher d’abord un autre moyen d’obtenir votre lien sur ce site, puis de ne participer à la création d’un lien réciproque que s’il n’y a pas d’autre moyen d’inclure votre lien sur ce site, et tant que le site en question vaut la peine d’être lié – du point de vue de vous, de vos visiteurs, et des moteurs de recherche en général.

Là encore, il vous suffit de continuer à développer votre site web, en y ajoutant régulièrement du contenu, en respectant toutes les règles de référencement des pages et en continuant à obtenir d’importants liens entrants à sens unique vers votre site.

Maximiser votre entonnoir de trafic gratuit de Google

Il existe de nombreuses façons d’obtenir du trafic gratuit sur votre site web. Ce trafic gratuit est très important, évidemment parce qu’il permet de réduire considérablement le montant que vous devez budgétiser pour la publicité – ou bien il vous permet de dépenser plus d’argent en publicité sur des supports publicitaires payants. Google joue un rôle important en termes de génération de trafic gratuit.

Grâce aux techniques de marketing de recherche naturelle, qui utilisent essentiellement des techniques d’optimisation des moteurs de recherche, vous pouvez faire remonter la liste de votre site web dans les rangs du moteur de recherche Google.

Content 2

Cette optimisation pour les moteurs de recherche comprend à la fois l’optimisation sur la page et l’optimisation hors page, où vous obtenez des liens entrants unidirectionnels vers votre site sur des sites web importants qui ont déjà un classement élevé dans les moteurs de recherche pour leurs mots clés.

Pour l’essentiel, vous vous assurez que votre code HTML est propre, que vous avez utilisé vos mots clés efficacement dans votre contenu, que vos liens sont ancrés avec vos mots clés dans le texte, que vous utilisez vos mots clés dans les balises « alt », que vous utilisez des balises meta, et que votre mot clé est inclus dans la balise titre de votre page, ainsi qu’en gras, avec une balise HTML H1 ou H2 sur la partie contenu de votre page.

Mais une fois que vous obtenez du trafic, vous devez apprendre à le maximiser. Mettez en place une page d’acceptation, qui peut également être appelée page de capture, page de compression ou passerelle que vos visiteurs parcourent avant d’accéder au contenu de votre site. Cette page demandera le prénom et l’adresse électronique du visiteur, et si vous lui offrez quelque chose gratuitement en échange, comme un livre électronique ou un rapport, il sera heureux de vous fournir ces informations.

Ces informations sont ensuite envoyées à votre répondeur automatique, où vous pouvez faire du marketing auprès de ces visiteurs, encore et encore, en les ramenant sur votre site, sans avoir à les faire revenir vers vous par le biais du moteur de recherche. En saisissant les noms et les adresses électroniques de cette manière, vous pouvez vraiment maximiser le trafic gratuit que vous recevez de Google, et vous constaterez que vous avez plus de visiteurs réguliers, ce qui se traduit par plus de ventes.

Le système du Adwords Marketing

Si vous voulez commercialiser efficacement votre site web et lui apporter des hordes de trafic – presque instantanément – vous devez apprendre à utiliser Google AdWords. L’utilisation de Google AdWords est très facile, mais vous devez avoir un certain niveau de connaissances sur Google AdWords pour qu’il fonctionne de manière efficace.

Adwords

Comme vous le savez peut-être, ou peut-être pas, la création d’un compte Google AdWords est gratuite, mais son utilisation coûte en fait de l’argent. Vous payez pour choisir vos mots clés, déterminer combien vous êtes prêt à payer pour les clics pour chaque mot clé, rédiger votre titre et votre annonce, définir votre budget et activer la campagne publicitaire.

Si vous ne comprenez pas comment faire tout cela, Google a été très efficace pour vous apprendre à mettre en place une campagne Google AdWords, mais là encore, il vous faut plus que des connaissances de base pour que Google AdWords fonctionne pour vous de manière rentable. Comme vous le voyez, vous paierez chaque fois que quelqu’un cliquera sur votre annonce, qui apparaîtra dans la section sponsorisée, à droite de la page de résultats de recherche, lorsque les gens chercheront les mots clés que vous avez sélectionnés.

Mais ce que de nombreux nouveaux utilisateurs d’AdWords ne réalisent pas, c’est que cela peut être très coûteux, sans qu’aucun de ces coûts ne soit récupéré, si vous ne sélectionnez pas les bons mots clés ou si vous n’utilisez pas l’annonce pour cibler les bonnes personnes. Il y a essentiellement deux raisons d’utiliser Google AdWords : Pour obtenir un trafic qui sera converti en ventes lorsqu’ils arriveront sur le site web, ou pour obtenir un trafic qui sera converti en abonnés – qui à leur tour se convertiront en ventes. Ainsi, vous devez décider de ce que vous espérez accomplir avec Google AdWords avant de mettre en place votre campagne.

Je vais maintenant vous révéler comment rédiger votre annonce Google AdWords – très simplement. Si vous voulez faire des ventes, vous devez le souligner dans votre annonce, en ciblant uniquement ceux qui sont prêts à faire un achat. Précisez que vous vendez quelque chose en rapport avec le mot-clé qu’ils ont recherché avec le libellé de votre annonce. Vous obtiendrez moins de clics, mais un pourcentage plus élevé de ces clics reviendra aux ventes, car les personnes qui cliquent sur l’annonce sont prêtes à dépenser de l’argent.

D’autre part, si vous utilisez Google AdWords dans le but de créer une liste à commercialiser, donnez quelque chose gratuitement et utilisez une page de capture sur votre site. Précisez bien que vous donnez quelque chose gratuitement dans votre annonce.

Comment fonctionne le programme Adwords de PPC ?

Savez-vous ce qu’est le PPC ? Il y a tellement d’abréviations utilisées dans le monde du marketing sur Internet qu’il est souvent difficile de s’y retrouver, mais PPC signifie « Pay-Per-Click » et s’explique assez bien.

Une campagne publicitaire PPC est une campagne publicitaire dans laquelle vous devrez payer une certaine somme d’argent pour chaque clic que votre annonce reçoit. Google AdWords est un programme de publicité PPC de ce type.

Pay Per Click

Vous pouvez créer un compte Google AdWords gratuitement, mais il n’est pas gratuit de mener une campagne publicitaire si vous recevez des clics, car vous devrez payer pour chaque clic. L’objectif est de faire en sorte que ces clics reviennent en ventes, à un moment donné, afin que vous puissiez couvrir les coûts de la campagne PPC AdWords. Lorsque vous créez un compte Google AdWords, vous sélectionnez vos mots clés et déterminez un prix que vous êtes prêt à payer, par clic, pour chacun de ces mots clés.

Les annonces qui rapporteront le plus à Google par clic apparaissent en haut de la section sponsorisée sur la page des résultats de recherche lorsque ces mots clés sont recherchés – donc, plus vous enchérissez sur les mots clés, plus votre annonce apparaîtra.

Maintenant, une fois que vous avez configuré votre campagne publicitaire dans AdWords, Google s’assure que vos annonces apparaissent dans la section sponsorisée des résultats de recherche, là encore en fonction du montant de votre enchère pour chaque mot-clé, mais il s’assure également que vos annonces apparaissent sur des sites Web qui contiennent des mots-clés liés aux mots-clés que vous avez choisis.

Cela se fait par le biais du programme AdSense de Google, qui est mis en place pour les propriétaires de sites web qui veulent gagner des revenus de Google en plaçant des codes publicitaires sur leurs pages. Ils reçoivent un pourcentage de ce que les annonceurs AdWords paient à Google pour les mots clés chaque fois qu’une personne clique sur un lien de leur site.

Ainsi, Google gagne de l’argent parce que vous payez pour les clics sur votre annonce, les éditeurs AdSense (propriétaires de sites web) gagnent de l’argent lorsque leurs visiteurs cliquent sur vos annonces, et vous, bien sûr, gagnez de l’argent en obtenant plus de visiteurs sur votre site, en peu de temps, que vous pouvez ensuite convertir en ventes.

Comment rentabiliser votre propre campagne Adwords ?

Google AdWords aide des millions de propriétaires d’entreprises en ligne à gagner plus d’argent, en leur fournissant plus de trafic, moyennant un certain prix. Il est très facile de démarrer et de mettre en place Google AdWords, mais vous devez vraiment savoir comment créer une publicité rentable pour vos campagnes AdWords si vous voulez que Google AdWords soit un outil de marketing efficace.

Tout d’abord, vous devez déterminer ce que vous voulez que le visiteur fasse lorsqu’il arrive sur votre site. Souhaitez-vous qu’il effectue un achat immédiat ? Ou voulez-vous les inscrire sur votre liste, afin de pouvoir leur faire du marketing encore et encore à l’avenir ? Une fois que vous savez ce que vous voulez que l’annonce AdWords fasse, vous pourrez rédiger une meilleure annonce AdWords pour y parvenir.

La plupart des propriétaires de sites Web diront « soit ou », ce qui signifie qu’ils souhaitent vendre tout de suite, mais à défaut, ils veulent faire figurer ce visiteur sur leur liste d’inclusion, afin qu’il puisse leur vendre plus tard. Malheureusement, il n’est pas vraiment efficace d’utiliser cette mentalité du « soit ou » lors de campagnes Google AdWords.

Vous pouvez cependant mener deux campagnes publicitaires : l’une conçue pour réaliser une vente immédiate et l’autre pour établir une liste d’inclusion. Mais vos annonces ne peuvent pas être conçues pour faire l’un ou l’autre ou les deux, pas dans une seule annonce ! Chaque annonce doit être conçue pour aboutir à une seule activité.

Si l’objectif de l’annonce est de réaliser une vente immédiate, indiquez dans votre annonce quel est votre produit, et même combien il coûte. Ce type d’annonce obtiendra un nombre de clics plus faible, mais ce n’est pas grave, car un pourcentage plus élevé de ceux qui cliquent feront un achat – simplement parce qu’ils voulaient ou devaient déjà faire un achat lorsqu’ils ont cherché vos mots clés.

D’autre part, si vous voulez construire une liste, vous voulez amener les gens à votre page d’acceptation. Pour ce faire, vous leur offrez quelque chose de gratuit, comme un livre électronique, des informations, un rapport gratuit, un logiciel, un fichier audio, une vidéo, etc. Ils voient dans votre annonce que vous offrez quelque chose de gratuit sur votre site, et ils cliquent sur cette annonce, arrivent sur votre page d’acceptation, et soumettent leur prénom et leur adresse électronique pour obtenir le cadeau qu’ils sont venus chercher.

Notez que cette méthode entraînera un énorme volume de clics, avec beaucoup moins de ventes immédiates, et vous devrez payer pour tous ces clics !

Comment enchérir sur des mots-clés rentables ?

Êtes-vous prêt pour la guerre des enchères sur les mots-clés de Google ? Ce n’est pas aussi grave que vous pourriez le penser. En fait, il s’agit simplement de choisir les bons mots clés, puis de proposer un prix qui vous permettra d’être dans les annonces sponsorisées sur les pages de résultats de recherche.

Google 1

Les mots-clés les plus rentables sont généralement ceux qui ont le prix le plus élevé. Il est important de le savoir au départ, puis de trouver un moyen de contourner ce problème. Le moyen de contourner ce problème est de choisir des mots-clés de niche plus petits.

Plus petit ne veut pas dire plus petit mot, mais plutôt plus de mots dans ce cas, où vous utilisez le mot-clé principal – celui qui est le plus rentable – et vous y ajoutez d’autres mots pour le rendre plus ciblé, ce qui se traduit par un prix plus bas pour le mot-clé qui vous permet d’obtenir de meilleurs résultats. Par exemple, le mot-clé vidéo est un mot-clé très populaire, qui fait l’objet d’environ un demi-million de recherches par mois. Google voit le nombre de recherches et veut donc faire payer plus cher par clic pour ce mot-clé. Mais si vous prenez le mot et la rendre plus ciblée, Google vous fera payer moins cher, tout simplement parce qu’il y aura moins de recherches effectuées sur votre phrase de mot-clé par mois. Par exemple, vous pouvez utiliser le terme vidéo gratuite ou vidéo musicale au lieu de vidéo.

Ce que vous devez retenir, c’est que les mots-clés qui sont rentables pour Google ne le sont pas nécessairement pour vous. Ainsi, au lieu de chercher les mots-clés les plus chers – les plus populaires -, cherchez plutôt les mots-clés qui sont plus étroitement liés au contenu de votre site ou de votre produit. Au lieu de cibler un mot-clé populaire à prix élevé comme la perte de poids, vous pourriez cibler une phrase de mot-clé comme les programmes de perte de poids.

Ensuite, accédez à votre compte AdWords, et apprenez à utiliser tous les outils qui s’y trouvent. Une fois que vous avez sélectionné vos mots-clés, vous pouvez fixer le prix que vous êtes prêt à payer pour les clics, et vous pourrez alors voir quel positionnement ce prix vous permettra d’obtenir dans les résultats de recherche. Augmentez votre prix jusqu’à ce que vous apparaissiez – au minimum – sur la première page.

Notez également que le prix que vous offrez n’est pas nécessairement le prix que vous payez. Il ne sera jamais supérieur à celui que vous offrez, mais dans de nombreux cas, il peut être inférieur. Cela dépend en grande partie de ce que les autres enchérissent pour le mot-clé.

Conseils de marketing Adwords

Vous envisagez d’utiliser Google AdWords pour augmenter le trafic sur votre site web ? Si c’est le cas, voici quelques conseils qui vous aideront :

  • Une fois que vous avez créé un compte Google AdWords, avant de faire autre chose, connectez-vous et commencez à lire. Prévoyez une journée entière pour cela, si nécessaire. Google fournit de nombreuses informations utiles dans AdWords qui vous aideront grandement à créer et à mener des campagnes efficaces de PPC avec leur programme.
  • Si vous n’avez jamais suivi de cours de rédaction, faites-le maintenant. Apprenez à rédiger des annonces et des titres qui suscitent l’enthousiasme des gens. Cela ne changera pas votre classement dans les résultats, puisque le prix que vous êtes prêt à payer pour les clics le détermine, mais cela améliorera grandement le nombre et la qualité des clics que vous obtiendrez !
  • Assurez-vous de fixer un budget quotidien pour votre campagne Google AdWords ! Si vous ne le faites pas, Google diffusera votre annonce et vous apportera un trafic illimité, ce qui vous coûtera des centaines, voire des milliers de dollars par jour ! Fixez ce budget quotidien !
  • Ne vous contentez pas de taper des mots-clés que vous pensez être liés. Faites des recherches sur ces mots clés et choisissez des phrases courtes qui sont plus adaptées à votre produit ou à votre contenu. Vous éviterez ainsi les clics de personnes qui ne recherchent pas votre produit ou vos informations spécifiques – des clics que vous devez payer !
  • Sachez ce que vous voulez que votre trafic fasse lorsqu’il arrive sur votre site web avant de rédiger votre annonce. Rédigez des annonces qui ciblent les personnes dont vous avez besoin – des personnes qui sont prêtes à acheter maintenant ou des personnes à mettre sur votre liste pour préparer les ventes plus tard.
  • Testez vos annonces ! Rédigez plusieurs annonces différentes pour voir laquelle reçoit le plus de clics – notez, les meilleurs clics, pas le plus grand nombre de clics – en fonction de l’action que vous voulez que vos visiteurs entreprennent. Utilisez les outils de reporting de Google Conversion pour savoir quelle est la meilleure annonce. Testez également les mots clés.
  • Apportez des modifications si nécessaire. Si vous obtenez des clics, mais que vos visiteurs ne prennent pas les mesures que vous souhaitez qu’ils prennent, vérifiez si le problème se situe dans l’annonce ou sur votre site web. Si vous n’obtenez pas suffisamment de clics, il se peut que vos mots clés soient trop ciblés, et il peut être utile de les répartir un peu plus en choisissant des mots clés qui ne sont pas si précis.

Laisser un commentaire